Download Le dernier mort de Mitterrand by Raphaëlle Bacqué PDF

By Raphaëlle Bacqué

Le 7 avril 1994, Fran?ois de Grossouvre est retrouv? mort dans son bureau, au c?ur du Palais de l’Elys?e, ? deux pas de Fran?ois Mitterrand dont il a ?t? l’un des plus fid?les compagnons de course. Les murs capitonn?s ont ?touff? le bruit du 357 Magnum Manurhin que cet novice d’armes, chasseur et responsable des chasses pr?sidentielles, a retourn? contre lui-m?me. Le bruit mais pas l’onde de choc qui va secouer le best cercle des mitterrandiens. Un suicide ? Oui, mais on ne suicide pas au hasard quand on est conseiller et intime du Pr?sident. Fran?ois de Grossouvre, aristocrate maurassien cross? par l. a. r?sistance, industriel tissant ses r?seaux de Marrakech ? l’Afrique noire, franc-ma?on et membre des prone sp?ciaux, n’?tait plus le s?ducteur ?l?gant de tweed v?tu, le financier des campagnes ?lectorales, mais un homme amer, un ami d??u, un Belph?gor vieillissant errant dans les couloirs de l’Elys?e ; un convinced du pouvoir qui allait trahir les siens. Pourquoi et remark ce ministre de los angeles vie priv?e de Fran?ois Mitterrand, parrain de Mazarine, alors le mystery le plus d?fendu de los angeles R?publique, a-t-il d?cid? d’en finir ? Pourquoi et remark va-t-il d?noncer aux journalistes et aux juges les malversations et les d?rives d’une Mitterrandie cr?pusculaire? Voici le sujet de ce livre : le roman du pouvoir qui broie les hommes, le roman d’une amiti? amoureuse, celle qui lia deux hommes au-dessus de l. a. foule des courtisans.

Show description

Read or Download Le dernier mort de Mitterrand PDF

Best nonfiction_5 books

Wolf to the Slaughter (Chief Inspector Wexford Mysteries)

It used to be higher than a inn, this nameless room on a secluded facet road of a small nation city. No sign up to signal, no questions requested, and for 5 dollars a guy can have 3 hours of undisturbed, illicit lovemaking. Then one night a guy with a knife became the affection nest right into a demise chamber.

A night in the Netherhells - (The third book in the Ebenezum series)

The belief to the paranormal Ebenezum trilogy. "Gardener skewers all of the cliches of quest-fantasy with wit, sort, mordant irony and nice glee-this sequence might have been serialized in nationwide Lampoon or filmed by way of one of many Pythons! " (Spider Robinson)

Extra info for Le dernier mort de Mitterrand

Sample text

Lui qui regarde chaque jour sur son visage la progression du cancer qui le ronge, il voudrait connaître ce secret qui l’obsède : que ressent-on au moment de la grande bascule vers la mort ? Le professeur, un peu étonné, n’a pas pu repousser la demande royale. Il a donc interrogé ceux qui agonisent dans son service. Deux de ses patients, parfaitement conscients de l’inéluctable, voulaient bien s’entretenir avec François Mitterrand. Le président est entré seul dans leurs chambres. Et la suite élyséenne, le groupe des médecins en blouse blanche ont attendu vingt minutes dans le couloir que le président ait terminé son entretien avec les mourants.

Le moindre raté sera bien sûr éliminatoire. Curieusement, il semble que personne, pour l’instant, n’ait rien entendu hormis Cerdan. Le garde en faction sur l’avenue de Marigny, pourtant à quelques mètres sous les fenêtres, paraît n’avoir rien noté. Ni les cuisines. Ni l’intendance. Ni Pierre Favier, le journaliste de l’Agence France-Presse, dont les permanenciers sont installés dans deux petites pièces sur la cour. Il y a une explication, cependant : le bureau de Grossouvre est le seul de l’étage à comporter une double porte et à avoir été capitonné.

Devant le président, personne n’a jamais osé employer ces deux mots si simples : « votre fille ». Les amis dans la confidence disent « Mazarine ». Les gendarmes, qui veillent sur elle depuis son enfance, la désignent plus affectueusement d’un « Zaza » devant lequel Mitterrand ne se formalise pas. Dans la presse, les quelques journalistes au courant de l’affaire l’ont toujours contournée, au nom du respect de la vie privée. Les plus provocants, les plus bravaches écrivent parfois, au détour d’une phrase, qu’un « vélo est posé contre le mur, le long de l’immeuble du quai Branly », parce que Anne Pingeot a pris l’habitude au grand dam des gendarmes de l’Élysée de circuler à bicyclette.

Download PDF sample

Rated 4.63 of 5 – based on 10 votes